Sueurs nocturnes : causes et solutions

Avoir des sueurs nocturnes peut constituer un des symptômes d’un trouble spécifique. Si votre sudation pendant la nuit n’est pas normale et semble d’origine suspecte, vous avez raison de vous en inquiéter. Un avis médical est peut-être requis pour comprendre l’origine de votre transpiration anormale. En attendant, voici les pistes d’explications de vos sueurs nocturnes.

À quoi correspondent les sueurs nocturnes ?

Les sueurs nocturnes se manifestent par une sudation excessive et brusque qui survient de façon nocturne. Elles peuvent être observées une fois en passant ou se répéter souvent en fonction des troubles dont elles constituent les symptômes. La transpiration entraînée par les sueurs nocturnes est due à une stimulation anormale du système nerveux sympathique. Les personnes qui peuvent être touchées par les sueurs nocturnes sont

  • les femmes,
  • les hommes,
  • les personnes âgées.

En fonction des cas, divers troubles peuvent être à l’origine de la sudation nocturne. 

Quelles sont les maladies dont les sueurs nocturnes peuvent constituer les symptômes ?

Les causes potentielles des sueurs nocturnes sont nombreuses. Il peut s’agir d’un trouble du sommeil, d’un syndrome particulier, une maladie infectieuse, de stress ou de certains médicaments. Par exemple, si vous faire de l’apnée du sommeil, il peut arriver que cela entraîne des sueurs nocturnes. De même, le syndrome des jambes sans repos peut avoir une part dans la survenance de vos sueurs nocturnes. Un syndrome post-traumatique peut aussi engendrer suffisamment de stress pour provoquer de la sudation nocturne pendant le sommeil. Certaines maladies comme une infection ou un cancer peuvent compter les sueurs nocturnes parmi leurs symptômes.

Par ailleurs, certains médicaments sont capables d’entraîner des effets secondaires comme les sueurs nocturnes. La sudation nocturne peut aussi être liée à un état hormonal spécifique. Par exemple, à la ménopause ou pendant la grossesse, le cycle hormonal a tendance à être troublé chez les femmes. C’est donc un événement qui peut déclencher les sueurs nocturnes. Pour finir, votre nutrition peut aussi être un facteur qui cause des remontées gastriques qui elles-mêmes entraînent des sueurs nocturnes. 

Quelques conseils pour le traitement de ce symptôme

Quelques conseils pour le traitement de ce symptôme

Les sueurs nocturnes peuvent véritablement affecter la qualité de votre sommeil et de votre quotidien. Beaucoup transpirer pendant la nuit alors qu’on dort sans vêtements censés provoquer cette sudation, cela peut altérer votre repos, votre humeur et votre concentration. Pensez pour commencer à consulter un médecin pour vous assurer un diagnostic fiable. C’est après cette étape qu’un traitement sera prescrit pour atténuer le symptôme. Des analyses sanguines seront probablement effectuées pour identifier le trouble en cause.

Les traitements qui seront ensuite proposés seront adaptés à l’origine et aux symptômes spécifiques que vous ressentez. Si votre nutrition est à modifier, faites-le dès que possible. En cas de dérèglement hormonal, le médecin peut vous prescrire un traitement hormonal. Si c’est le stress qui cause vos sueurs nocturnes, alors ce seront peut-être des exercices de relaxation. Surtout, n’hésitez pas à vous en remettre à l’avis d’un médecin. Dès que vous constatez que vous avez une transpiration excessive pendant votre sommeil au point de rendre humide toute la literie (oreiller, matelas, draps, etc.), il convient de réagir. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply