Quels sont les contre-indications en cas d’usage d’Artimium 360 ?

En 2016, l’Inserm publiait un rapport selon lequel au moins un Français sur deux était sujet aux douleurs articulaires. Il s’agit d’un mal développé par des personnes âgées, celles en surpoids, les sportifs ou toute personne souffrant d’arthrose. Les douleurs articulaires proviennent aussi d’une maladie mal traitée, de la sédentarité ou encore de l’alimentation. De nombreuses enseignes ont alors développé des compléments alimentaires capables de réduire les douleurs. Parmi eux, nous avons Artimium 360 dont de nombreux sites parlent en ce moment. Cependant, le consommateur est en droit de se demander quelles sont les contre-indications de ce produit.

Artimium 360 avis médical : efficacité du produit et conseils

Présentation de Artimium 360

Artimium 360 est un complément nutritionnel qui permet de lutter contre les douleurs ressenties au niveau des articulations (genou, cheville, vertèbres, bassin, etc.). Il a été fabriqué en France par L’Institut Biovancia, en collaboration avec des laboratoires et experts nutritionnistes. Il jouit de ce fait d’une certaine crédibilité, celle-ci étant renforcée par sa composition naturelle.

Chaque boite d’Artimium 360 contient un ensemble de 60 gélules valables pour une cure mensuelle. De l’avis de nombreux utilisateurs, la prise d’Artimium 360 soulage énormément les zones enflammées et permet de vaquer aux occupations quotidiennes sans rechute. Cependant, nous tenons à revenir sur la composition du complément et les circonstances dans lesquelles ne pas le prendre.

Composition de Artimium 360

Artimium 360 est composé de :

  • methylsulfonylmethane (MSM) ;
  • collagène UC-II ;
  • boswellia serrata ;
  • acide hyaluronique ;
  • vitamines C et D.

Methylsulfonylmethane

Le methylsulfonylmethane contenu dans Artimium 360 est un ingrédient renfermant de grandes quantités de soufre. Celui-ci est naturellement produit par le corps afin de garantir l’épaisseur du cartilage ou la santé de la peau. Avec l’âge, la quantité de soufre produite par le corps diminue. Il devient alors nécessaire d’en alimenter l’organisme par le biais de sources exogènes.

Collagène UC-II

Le collagène UC-II utilisé dans Artimium 360 est un composé breveté. Il s’agit d’une forme non dénaturée de la protéine qui intervient spécifiquement dans le maintien de la densité du cartilage articulaire. Il a un effet rajeunissant sur les articulations.

Boswellia serrata

La boswellia serrata est une plante anti-inflammatoire utilisée en médecine chinoise et ayurvédique. Elle confère à Artimium 360 la capacité de lutter contre les douleurs et les rougeurs qui accompagnent la crise douloureuse au niveau des articulations.

Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique contenu dans la formule Artimium 360 est une molécule naturellement produite par le corps humain. Elle compose le liquide synovial qui facilite les mouvements et les frottements entre deux os. Les personnes souffrant de douleurs articulaires ont souvent une carence en acide hyaluronique. L’introduction d’une forme exogène permet de limiter les douleurs liées aux frictions osseuses et à l’effritement du cartilage qui en découle.

Vitamines C et D

La vitamine C stimule la production du collagène par le corps humain. Il favorise donc le maintien de la densité du cartilage osseux. La vitamine D est quant à elle essentielle à l’absorption du calcium et du phosphore, constituantes essentielles des os.

Quand éviter Artimium 360 ?

Vous l’aurez sans doute constaté, la composition de Artimium 360 est idéale pour toute personne désirant un traitement naturel et efficace. Cependant, l’une des erreurs souvent commises par les utilisateurs est de confondre le complément à un médicament. En effet, le complément n’est pas une solution qui vient soigner le mal à la base de la douleur. La négation de celle-ci peut souvent cacher une aggravation du mal. Il est donc important de consulter un médecin avant de commencer une cure à l’Artimium 360 ou avant de mélanger celui-ci à la médication en cours.

Outre cet aspect, Artimium 360 est à notre avis contre-indiqué dans trois circonstances spécifiques : en cas d’obésité, de maladie rénale ou hépatique, et de chimiothérapie.

Les douleurs articulaires dues à l’obésité découlent du fait que les os ne peuvent pas supporter la surcharge pondérale. Il peut s’agir ici d’une simple expression du surpoids. Le recours à la gélule pourrait venir mettre à mal un organisme qui ne souffre d’aucune carence en collagène ou en soufre par exemple.

En règle générale, les composantes d’Artimium 360 sont facilement éliminées en cas d’excès dans l’organisme. Les effets secondaires sont donc limités, voire nuls. Cependant, lorsque l’utilisateur souffre d’une maladie rénale ou hépatique, il existe un risque d’accumulation. On peut alors noter :

  • la formation de cristaux dans les articulations ;
  • des troubles gastro­-intestinaux ;
  • la nausée ;
  • des céphalées ;
  • la diarrhée ;
  • l’apparition de bleus ou encore de légères allergies cutanées.

La chimiothérapie est un traitement ayant une incidence générale sur le corps. Celle-ci se manifeste entre autres par des douleurs non concentriques. Elles ne sont pas à confondre avec les douleurs occasionnées par une arthrite par exemple, bien que les symptômes soient semblables. La prise d’Artimium 360 pourrait aussi interférer avec le traitement. La meilleure des dispositions à prendre est d’attendre la fin de la chimiothérapie pour constater ou pas une persistance de la douleur.

Artimium 360 : mise en garde

Artimium 360 est un complément alimentaire qui offre de très bons résultats lorsque les contre-indications ci-dessus sont prises en compte. Dans ces cas, aucun effet secondaire n’est observé. Il reste toutefois judicieux d’éviter la prise du complément chez les femmes enceintes, allaitantes et chez les mineurs. C’est une précaution valable pour la plupart des compléments, par exemple Curq 10 et Prostalim XR.

Bien que Artimium 360 se réclame un effet antidouleur, il existe une loi promulguée par les autorités sanitaires européennes qui met en peine cette appellation. En effet, depuis 2012, il est interdit aux compléments alimentaires contenant du methylsulfonylmethane (MSM) de prétendre participer au maintien de la santé et du bon fonctionnement des articulations, des tendons, des ligaments ou des os. Enfin, nous recommandons vivement aux usagers de toujours consulter un médecin avant de commencer ou de finir une cure à l’Artimium 360. Il en va du maintien de l’équilibre sanitaire.

Articles similaires

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply