Blanchiment dentaire : Techniques, efficacité, tarifs

Avoir une dentition blanche, c’est la garantie d’un sourire élégant. Le blanchiment dentaire est un procédé le plus souvent effectué sur les personnes souhaitant améliorer l’éclat de leur émail. Si vous désirez en savoir plus sur ce traitement d’éclaircissement, suivez ce guide.

Blanchiment dentaire : définition

Le blanchiment dentaire aussi appelé éclaircissement dentaire est un traitement de dentisterie esthétique. Ce procédé vise à éclaircir les dents dont la teinte est trop foncée grâce à l’usage d’un gel à base de peroxyde de carbamide.

Que ce soit en cabinet ou à domicile, aucune méthode de blanchiment ne doit être réalisée sans avoir effectué au préalable un bilan bucco-dentaire. Cela va permettre au dentiste de procéder à un détartrage et de s’assurer d’une absence de contre-indications à savoir :

  • des caries non soignées ;
  • des irritations gingivales ;
  • des dents dévitalisées.

Ce type de traitement n’est indiqué que pour les patients qui présentent des dents fortement jaunies. L’idéal reste de préserver au maximum la couleur naturelle afin qu’elle soit en parfait accord avec l’ensemble du visage.

Les différentes méthodes de blanchiment dentaire

En principe, c’est chez le dentiste qu’il est conseillé de s’orienter en premier. Celui-ci fera un état des lieux de la situation dentaire du patient avant d’envisager un possible blanchiment des dents. Il en existe plusieurs : le blanchiment au fauteuil et le blanchiment ambulatoire.

Le premier s’effectue intégralement chez le dentiste en une ou deux séances. Elle nécessite parfois l’utilisation d’une lampe à laser pour booster le processus de blanchiment. Le second commence au cabinet et se poursuit au domicile avec des gouttières et un gel de peroxyde. Le blanchiment au fauteuil chez le dentiste est moins efficace, la technique ambulatoire est par conséquent plus efficace en termes de résultats et de durabilité.

Les étapes du traitement

Le blanchiment dentaire passe par plusieurs étapes.

Les différentes méthodes de blanchiment dentaire

La consultation

Avant un traitement de blanchiment dentaire, il est important de faire un examen clinique. Cet examen consistera à mettre en évidence les avantages, les éventuels risques, les chances de réussite du traitement prescrite et par conséquent valider l’indication.

La prise d’empreinte

Il s’agira ensuite de prendre les empreintes des dents du patient pour confectionner les gouttières sur mesure. Celles-ci feront office de réservoir pour l’agent de blanchiment.

Le blanchiment chez soi

Le dentiste vous remettra les gouttières et le produit éclaircissant, il vous montrera ensuite comment s’en servir une fois chez soi. Il faut noter que la gouttière est portée quotidiennement pendant deux heures jusqu’à aboutir à la couleur parfaite.

Au bout de combien de temps les résultats sont-ils visibles ?

Si d’autres peuvent déjà remarquer les résultats dès la première semaine de traitement, ce n’est pas le cas chez tout le monde. En principe, les résultats sont véritablement visibles au bout de 15 jours d’application.

Toutefois, il faut savoir qu’ils sont variables en fonction des habitudes alimentaires du patient (forte consommation de tabac, de café, de thé, etc.…)

Combien coûte un traitement de blanchiment dentaire ?

Le prix d’un blanchiment dentaire est onéreux. Il varie entre 390 et 1 200 euros selon le nombre de prestations, le nombre de dents éclaircies et la technique employée. Les gouttières sur mesure peuvent coûter en moyenne entre 400 et 1 000 euros. Les gouttières pré-chargées coûtent 150 euros en moyenne.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply