Quel traitement naturel pour la ferritine élevée ?

La ferritine est une protéine produite par le foie. Son rôle est de stocker le surplus de fer dans l’organisme le temps que ce dernier s’en serve. Cependant, lorsque cette réserve de fer n’est pas consommée, il se produit une surcharge, donc un taux plus élevé de ferritine. Il en résulte une dégénérescence cellulaire, des problèmes cardiaques, hépatiques et articulaires. Découvrez comment faire baisser le taux de ferritine dans l’organisme.

Consommer des aliments qui interfèrent avec l’absorption du fer

Il existe un certain nombre d’aliments qui contiennent des substances susceptibles de limiter l’absorption du fer ou de permettre son oxydation rapide. Il s’agit en autres des phytates, des oxalates, des polyphénols et du calcium.

Vous retrouverez les phytates et les oxalates dans les légumineuses, le soja, les fruits rouges, les épinards, la patate douce, le poivron vert, la betterave, etc. Les polyphénols sont présents dans les épices, le persil, l’ail, le curcuma, le gingembre, l’oignon, etc. Pour chaque repas, veiller à intégrer une source de calcium (lait, fromages, yaourt).  

Boire du thé et des tisanes pendant les repas

Le thé noir et le thé vert sont riches en polyphénols qui limitent l’absorption du fer présent dans les repas. Vous pouvez également préparer des tisanes et des remèdes naturels à base de plantes ou feuilles comme :

  • Le romarin,
  • Le camélia,
  • L’hamamélis.

Le romarin contient de l’acide rosmarinique et plusieurs autres composés qui renvoient le fer dans l’intestin pour son élimination. Le camélia chélate le fer et permet ainsi de lutter contre les effets de son excès dans le sang et le vieillissement cellulaire. L’hamamélis, enfin, possède des vertus anti-inflammatoires et hémostatiques. Il permet donc le traitement des troubles relatifs à l’hyperferritinémie ou l’hémochromatose.

Traiter naturellement le taux de ferritine élevé

Limiter la consommation des aliments riches en fer

Avant tout, il faut distinguer le fer héminique du fer non héminique. Le fer héminique est la forme la mieux absorbée par l’organisme. Il est souvent recommandé en cas d’anémie. Dans le cas présent, il est à consommer avec une très grande modération.

Il est présent dans la volaille, les abats, la viande rouge et le poisson. Quant au fer non héminique, on le retrouve dans les produits d’origine végétale. Ce fer est plus difficile à absorber par le corps.

Ainsi, préférez plutôt les sources d’origine végétale pour vos apports en fer. Vous ne devez pas prendre de la viande rouge et des abats plus d’une fois par semaine. A la place, choisissez pour votre santé, les œufs comme source de fer héminique dans votre nutrition.

Proscrire l’alcool et éviter les boissons, produits sucrés et certaines vitamines

La surcharge en fer est grandement exacerbée par la consommation d’alcool. En cas d’hémochromatose, une quantité élevée d’alcool dans le sang peut favoriser le développement d’un cancer du foie ou d’une cirrhose du foie.

Le sorbitol, le fructose, le saccharose, le glucose contenus dans les aliments et boissons sucrés favorisent l’absorption du fer par l’organisme. C’est pourquoi il est mieux de consommer des produits peu sucrés. Il est tout aussi important d’éviter les graisses trans et celles saturées.

Il est aussi recommandé de limiter le plus possible la consommation de fruits, de légumes ou de suppléments riches en vitamine A, C et en zinc. S’ils doivent être consommés, l’idéal est de le faire entre les repas et non pendant les repas.

En définitive, pour traiter naturellement le taux de ferritine élevé, il est important de suivre un régime alimentaire pauvre en fer. Il faut cependant veiller à avoir une alimentation saine et équilibrée. Aussi, pratiquez très souvent une activité physique.

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply