Où trouver le collagène naturel pour renforcer l’organisme ?

Dès l’âge de 25 ans, le corps humain commence par produire moins de collagène. À partir de 40 ans, on note une perte annuelle de 1 % de la production du composé bioactif. Il devient alors essentiel pour l’humain de compenser cette perte en se servant des produits commerciaux riches en collagène naturel. Dans cette rubrique, nous vous apportons les réponses à la question : où trouver du collagène ?

Les types de collagène

Le collagène est un élément naturel qui représente 30 à 35 % des protéines naturelles du corps humain. On distingue 10 types de collagène, les trois principaux étant :

  • le collagène de type I se trouve au niveau des cellules de la peau, des tissus osseux et des tendons. À ce titre, il participe à l’entretien de la peau, à la beauté des cheveux, au renforcement des articulations et permet de lutter contre les effets de l’âge ;
  • le collagène de type II est présent dans le cartilage. Il participe aussi à la santé articulaire ;
  • le collagène de type III est présent dans les muscles et les parois vasculaires. Il contribue à la fermeté de la peau et des muscles. Ce collagène est aussi essentiel pour prévenir les risques de rupture des vaisseaux sanguins.

Les sources du collagène dans l’alimentation

Le collagène est naturellement présent dans l’alimentation quotidienne lorsque celle-ci remplit les règles d’une bonne nutrition. En effet, les aliments riches en gélatine bovine contiennent des formes de collagène. Le fond de veau, les pattes, la queue, les os à moelle et le cartilage vendus en boucherie sont aussi de bonnes sources de collagène. Ici, il faut faire un bouillon afin d’extraire le collagène contenu dans ces produits. Le collagène animal est aussi présent dans coquilles, carapaces et arêtes de produits marins tels que les poissons et les crustacés. Enfin, le collagène alimentaire est aussi présent dans les produits laitiers naturels, dans le yaourt, dans la membrane interne des coquilles d’œufs et dans le jaune d’œuf.

Outre les produits précités, certains aliments disposent des propriétés nécessaires pour stimuler ou accompagner la production de collagène dans l’organisme humain. Ce sont entre autres : l’avocat, les graines germées, les oléagineux, l’ail, les fruits rouges et le kiwi. Notons toutefois que l’organisme humain n’assimile qu’une infime partie du collagène contenu dans les protéines alimentaires. Pour une meilleure assimilation, il est recommandé de choisir les peptides de collagène vendus en complément alimentaire.

Le collagène dans les compléments alimentaires

Le collagène est vendu sous forme de complément alimentaire. Ceux-ci peuvent contenir des peptides d’origine animale ou marine. Il revient au consommateur de choisir la protéine en adéquation avec sa constitution naturelle. L’avantage premier des peptides de collagène vendu en compléments alimentaires est qu’ils sont facilement assimilables par le consommateur. Celui-ci peut aussi aisément contrôler les quantités qu’il ingère au quotidien. Les compléments alimentaires de collagène sont aussi disponibles sur le marché en fonction de l’effet recherché.

En général, les compléments de collagène contenant de la vitamine et de l’acide hyaluronique sont destinés au traitement des rides ou des effets de l’âge. Les compléments alimentaires contenant du collagène et de la vitamine C sont destinés à lutter contre l’usure des tendons. Enfin, les compléments collagéniques contenant de la vitamine E permettent de lutter contre les effets du stress. Les compléments alimentaires au collagène disponibles essentiellement en ligne et en pharmacie.

Le collagène dans les produits cosmétiques

Le collagène est souvent utilisé dans les formules des produits cosmétiques destinés à conserver la jeunesse de la peau et à lutter contre les effets de l’âge. Leur action est alors renforcée par des antioxydants ou des protéines ayant une action positive sur la peau et les muscles.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply