Quel est le taux de PSA critique pour un cancer de la prostate ?

La prostate est une maladie qui touche particulièrement les hommes et représente la 4e cause de décès dans le monde. Elle peut être maligne ou bénigne. Plusieurs causes sont à l’origine du cancer de la prostate. Il urge donc de vite diagnostiquer le cancer de la prostate afin de mieux se soigner. Entre signes et diagnostic, voici ce que vous devez savoir.

Le cancer de la prostate : Comment le reconnaître ?

L’antigène spécifique de la prostate (PSA) est une protéine présente en quantité chez les hommes. Elle a pour rôle de permettre le déplacement facile des spermatozoïdes contenu dans le sperme de l’homme. Lorsque le taux de cette protéine est élevé, cela sous-entend la présence éventuelle d’un cancer de la prostate.

Le taux de PSA : Que retenir ?

Le PSA est naturellement produit par les cellules de la prostate. Il est un indicateur du cancer de la prostate. Par une simple prise de sang, votre taux de PSA est connu. Le PSA est exprimé en nanogramme par millilitre de sang. Une fois les résultats de l’analyse sanguine connue, il s’ensuit que si le taux de PSA est inférieur à 4 ng/mL, alors elle est dans la norme et vous êtes hors de danger.

Par contre, lorsque le taux de PSA est supérieur à 4 ng/mL, vous êtes à risque de cancer de la prostate ou d’une augmentation du volume de la prostate. Cette hypothèse reste à infirmer ou confirmer par d’autres examens complémentaires afin de prendre en charge la prostatite. Le taux normal de PSA est en fonction de l’âge.

Ainsi si vous avez moins de 50 ans, le taux normal est de 2,5 ng/mL. Dans la tranche d’âge de 50 à 60 ans, votre valeur normale de PSA s’élève à 3,5 ng/mL. Vous avez plus de 60 ans, 4,5 ng/mL est la valeur normale de votre PSA.

Facteurs influençant le taux de PSA

Facteurs influençant le taux de PSA

Mis à part l’âge, certains facteurs agissent aussi sur le taux de PSA. Nous pouvons énumérer entre autres :

  • Une infection ou rétention urinaire ;
  • Une tumeur à la prostate ;
  • Le toucher rectal ou un massage prostatique ;
  • Une éjaculation précoce d’environ 48 heures ;
  • Une inflammation de la prostate, etc.

Le dosage du PSA n’est pas un gage de dépistage certain à 100 %. Il faut plus approfondir les causes du cancer de la prostate par d’autres analyses. Les paramètres qui influencent la valeur du PSA sont à prendre en compte et à éviter si votre analyse est proche. Prenez alors vos dispositions pour ne pas hausser votre taux de PSA.

Traitement possible d’une affection de la prostate

Ainsi le dosage sanguin du PSA est un indicateur de taille pour le cancer de la prostate. En ce qui concerne la prise en charge du cancer de la prostate, la valeur du PSA est aussi indicatrice. Aussi un traitement médicamenteux par la prostalim xr de biovancia est conseillé. Le dosage montre l’efficacité du traitement ou sa gravité. D’autres remèdes comme les graines de courges ont des effets positifs sur le traitement d’une affection de la prostate. Quand le taux est bas ou normal, cela traduit la guérison ou un bon traitement. En revanche, la récidive de la maladie se traduit par un taux anormal.

En résumé, le taux de PSA qui peut cacher un probable cancer de la prostate. Informez-vous sur les méthodes de prévention si vous n’êtes pas encore atteint. Soignez-vous convenablement si votre taux de PSA révèle la présence éventuelle d’une maladie de la prostate.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply