Bourdonnement d’oreilles : faut-il s’inquiéter ?

Les bourdonnements d’oreilles sont fréquents et touchent environ 10 % de la population. Il peut parfois être impossible de détecter la cause exacte de ces bruits que vous êtes le seul à entendre. Toutefois, des facteurs ont été identifiés comme étant susceptibles de provoquer des bourdonnements d’oreilles.

Acouphenol : notre avis sur le complément pour soigner les acouphènes

Les bourdonnements d’oreilles : qu’est-ce que c’est vraiment ?

Également appelés acouphènes, les bourdonnements d’oreilles sont un phénomène assez fréquent. Ce sont des bruits qui ne proviennent pas de notre environnement externe et étant uniquement perçus par le patient. Ils peuvent présenter des intensités ainsi que des fréquences variables. Sur les 10 % de la population qui souffre d’acouphènes, 95 % des cas sont subjectifs tandis que les 5 % sont objectifs.

Les causes des bourdonnements d’oreilles

Les facteurs qui provoquent les acouphènes peuvent varier selon la nature. Pour les acouphènes subjectifs, ils apparaissent le plus souvent après un traumatisme auditif et/ou une perte d’audition relative au vieillissement. Les autres causes sont notamment l’otite moyenne, la présence d’un bouchon de cérumen au niveau du conduit auditif externe, l’arthrose cervicale, l’otospongiose, la maladie de Ménière… À cela s’ajoutent les troubles de l’articulé de la mâchoire et les affections qui affectent le nerf vestibulaire ou les régions cervicales responsables de la perception des bruits.

Acouphenol : notre avis sur le complément pour soigner les acouphènes

Lorsque les bourdonnements dans les oreilles sont subjectifs (vasculaires), alors les causes sont les suivantes :

  • Troubles vasculaires ;
  • Maladie vasculaire ;
  • Troubles musculaires locaux…

Bourdonnement dans les oreilles : symptômes et consultation

Bourdonnement dans les oreilles : symptômes et consultation

Les bourdonnements d’oreilles sont le premier symptôme que vous ressentez. Les bruits peuvent être décrits comme des sifflements, des grésillements ou des craquements. S’il s’agit de la maladie de Ménière, ils sont combinés à des vertiges, des surdités ou des symptômes auditifs spécifiques.

Acouphenol : notre avis sur le complément pour soigner les acouphènes

Pour la consultation, le médecin ORL effectue un examen oto-rhino laryngologique. Celui-ci doit comprendre une analyse du conduit auditif et du tympan afin de trouver un bouchon de sérum. Il compte également une surdité et une recherche d’un vertige. Ensuite, il est complété par un examen médical cardiovasculaire et neurologique.

En général, les bourdonnements d’oreilles d’origine vasculaire peuvent être détectés grâce à l’auscultation de la zone haute du cou. Ils apparaissent au même rythme que les battements du pouls carotidien.

Le traitement des acouphènes

Le traitement repose sur la cause des bourdonnements, lorsqu’elle a été identifiée. Dans les autres cas, les solutions envisagées sont la thérapie sonore, les générateurs de bruits, la simulation électrique et les traitements médicamenteux.

En guise de traitements complémentaires, on peut citer la sophrologie, l’hypnose, les thérapies cognitives comportementales, la relaxation, la kinésithérapie, l’ostéopathie…

Acouphenol : notre avis sur le complément pour soigner les acouphènes

Afin de ne pas aggraver vos acouphènes ou prévenir leur apparition, certains réflexes sont à adopter. Pour commencer, évitez de vous exposer au bruit trop fort et de manière prolongée. De même, il faut prendre le soin d’ajuster le volume des écouteurs lorsque vous écoutez de la musique. Évitez le silence total et réduisez l’utilisation de coton-tige. Enfin, ne faites pas d’automédication, car cela peut être néfaste pour votre santé.

N’hésitez pas à vous faire consulter par un médecin lorsque vous souffrez de bourdonnements d’oreilles. Celui-ci pourra déterminer la cause et vous recommander un traitement adapté.

Articles similaires

3.7/5 - (3 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply