Quelles sont les causes des acouphènes ?

Les acouphènes sont à la fois gênants et handicapants. Étant le plus souvent liés à la perte auditive chez les personnes âgées, ils atteignent également les jeunes lorsqu’ils sont exposés à des traumatismes sonores ou des bruits. Il est heureusement possible d’y remédier grâce à un traitement adapté. Mais avant, faut-il connaître les potentielles causes de leur apparition.

Acouphènes : une sensation auditive gênante

Les acouphènes désignent une perception d’un son qui n’a pas une origine externe à l’organisme. Ce qui signifie qu’il n’est pas entendu par votre entourage. Ce n’est pas une maladie proprement dite, mais plutôt un symptôme. En effet, les acouphènes sont souvent l’un des premiers signes de la perte d’auditive chez les seniors. Ils peuvent ainsi se combiner à un trouble auditif ou être le symptôme d’un problème de santé particulier : allergie, hypertension artérielle, effets secondaires de médicaments…

Les causes des acouphènes

Comme évoqué plus haut, la manifestation de l’acouphène est loin d’être une maladie en soi. La plupart du temps, il désigne une réaction neurosensorielle à une lésion au niveau de l’oreille ou du système auditif, et qui se manifeste dans le cerveau. Même s’il est lié à une perte auditive, il peut avoir d’innombrables causes :

  • La perte auditive ;
  • Le conduit auditif obstrué ;
  • Le traumatisme crânien ou cervical ;
  • Les troubles articulaires temporo-mandibulaires ;

La perte auditive

La perte auditive sous-jacente peut être provoquée par de nombreux facteurs. Il y a d’abord la presbyacousie qui est une perte d’audition liée à l’âge et qui commence vers 60 ans. Celle-ci se traduit par une perte de l’audition dans les fréquences élevées et explique d’ailleurs les acouphènes chez les personnes âgées.

Les causes des acouphènes

On distingue également la perte auditive due au bruit. Il faut dire que l’exposition à des sons trop forts ou un traumatisme sonore de longue durée est susceptible d’endommager le système auditif. Ce qui entraîne une perte auditive ainsi que des acouphènes. Ici, l’atteinte se manifeste par une perte de l’audition dans les fréquences semblables à celles qui sont à l’origine du traumatisme.

Un conduit auditif obstrué et un traumatisme crânien ou cervical

On compte aussi parmi les causes de l’acouphène les obstructions du conduit auditif. Celles-ci peuvent en effet exercer une pression sur l’oreille interne et en affecter le fonctionnement. Par conséquent, les corps étrangers en contact avec ce dernier peuvent causer des acouphènes.

En ce qui concerne le traumatisme crânien ou cervical, il désigne les blessures graves au cou ou à la tête. Ceux-ci peuvent causer des troubles musculaires, nerveux ou circulatoires combinés à des acouphènes.

Les troubles articulaires temporo-mandibulaires et le traumatisme crânien

Les acouphènes somatiques peuvent être causés par des lésions et troubles de l’articulation temporo-mandibulaire. Cette dernière est très proche du système auditif et possède des ligaments et connexions nerveuses en commun avec l’oreille moyenne. Quant au traumatisme crânien, il est susceptible d’endommager les zones du cerveau responsables du traitement des sons et causer des acouphènes.

Enfin, un autre problème de santé tel que la congestion nasale relative à une infection, un rhume ou une grippe peut aussi entraîner les acouphènes.

Les acouphènes sont des gênes sonores au niveau de l’oreille. Mais il est possible d’apprendre à les surmonter et à vivre avec afin de retrouver une bonne qualité de vie.

Articles similaires

4.7/5 - (3 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply