Les dangers du kéfir de fruit

Le kéfir de fruits ou kéfir d’eau est une boisson naturelle qui détient la palme des produits faits maison aux vertus multiples. Il est présenté par ses fabricants comme étant sans dangers pour les utilisateurs. On lui attribue une action positive sur les processus de perte de poids, les infections vaginales, les tumeurs, le système immunitaire et la force vitale. À l’instar de tout produit, le kéfir n’est pas compatible avec tous les organismes. De plus, sa consommation excessive peut entrainer des effets indésirables. Découvrez tout sur les dangers du kéfir de fruits.

Quelques dangers liés au kéfir de fruits

Taux d’alcool et innocuité du kéfir de fruits

Le kéfir de fruits est obtenu par fermentation de fruits en présence de grains de kéfir, sucre, fruits aigres, fruits secs et d’eau. Il contient donc une quantité d’alcool qui varie en fonction du niveau de fermentation. La consommation du kéfir de fruits peut donc mettre en danger le processus de sevrage chez les alcooliques. Par ailleurs, la boisson devrait être évitée par les anciens alcooliques afin de limiter les risques de rechute. Le taux d’alcool dans le kéfir de fruits frais varie entre 01 à 02 %.

Bien que le kéfir de fruits soit une boisson naturelle, l’innocuité de la substance obtenue n’est pas prouvée à 100 %. Les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants en bas âge devraient donc éviter d’en prendre.

Risques liés à la constitution de l’utilisateur

Le kéfir de fruit est une boisson probiotique. Elle contient un ensemble de bactéries et de levures qui favorisent l’assimilation au niveau des intestins. Par ailleurs, les études récentes ont démontré une forte corrélation entre les probiotiques et le renforcement du système immunitaire.

La prise du kéfir de fruits peut cependant être dangereuse pour les personnes ayant une forte sensibilité aux levures. Il faut donc éviter d’en prendre ou alors en prendre en quantité mesurée en cas de syndrome de l’intestin irritable. La maladie de Crohn est aussi une condition d’évitement de la boisson.

Le kéfir de fruits peut aussi être un danger en cas de maladie immunitaire grave. En effet, la consommation excessive de boisson probiotique peut augmenter les risques d’infections dans un organisme déjà affaibli. Les patients séropositifs devraient donc consulter un médecin avant de prendre toute préparation à base de kéfir.

Risques liés à la fabrication du kéfir de fruits

Le kéfir est un organisme vivant. Il est donc susceptible d’être contaminé par les toxines et les pathogènes environnants. Le kéfir de fruits contaminé représente un grand danger pour toutes les personnes qui en consomme. Il faut donc s’assurer du respect des règles d’hygiène lors de la préparation de la boisson. Privilégiez les kéfirs frais produits par les vendeurs locaux. Afin de garantir l’intégrité du kéfir de fruit, il faut toujours utiliser de l’eau minérale ou filtrée et bien conserver la boisson et les graines de kéfir de fruits. Par ailleurs, le kéfir et ses grains doivent être éloignés des substances telles que le tabac et les produits d’entretien chimiques.

Effets secondaires du kéfir de fruits

Le kéfir de fruits n’est pas sans effets secondaires, même dans les conditions idoines de consommation. Il est possible de présenter des signes de constipation après une prise excessive de kéfir. Les consommateurs ont aussi remarqué des crises de diarrhée, des ballonnements, des céphalées, des gaz ou des démangeaisons lors des premiers jours de cure au kéfir de fruits.

L’action des probiotiques contenus dans la boisson est progressive. Il est donc probable que le consommateur ait des crises de guérison semblables aux symptômes de la désintoxication. Il est donc recommandé de démarrer la cure au kéfir de fruits par des petites doses. L’objectif est de stabiliser la flore intestinale au fur et à mesure.

Posologie du kéfir de fruits

Le kéfir de fruits reste une boisson relative bonne pour l’organisme humain. Il revient au consommateur d’anticiper les circonstances néfastes en utilisant une souche sûre de grains de kéfir et en tenant compte de sa constitution. En règle générale, il est possible de prendre 200 ml de kéfir par jour sur une longue période. Pour les cures intensives, nous recommandons de prendre au plus 2 litres de kéfir de fruits par jour pendant au plus une semaine. La boisson faite maison doit être conservée au frais et renouvelée toutes les trois semaines.

Fabriquer son kéfir de fruits

Il existe de nombreuses variantes du kéfir de fruits. Voici l’une des recettes de base. Elle peut être agrémentée aux agrumes, fruits, feuilles et isolats de votre choix. Vous aurez besoin de : 02 cuillères à soupe (cs) de grains de kéfir, 04 cs de sucre, 02 figues bio sèches, 01citron (ou autre agrume) biologique découpé en quartiers, 01 litre d’eau minérale, un bocal en verre et une bouteille en verre avec couvercle émétique. Versez tous les ingrédients dans la bouteille et la recouvrir avec une compresse maintenue avec un élastique. Laissez fermenter pendant 48 heures à température ambiante. La boisson est prête lorsque les figues remontent à la surface.

Il est possible que la fermentation soit plus rapide si les grains de kéfir sont très actifs. Retirez les fruits et filtrez le mélange. Versez le kéfir de fruit dans la bouteille, mettre au frais et attendre 24 heures pour augmenter la pétillance. Il est possible de remplacer le sucre par des fruits à forte teneur en sucre comme les raisins ou les dattes.

Articles similaires

2.6/5 - (5 votes)

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply