Les e-cigarettes Voopoo sont-elles dangereuses pour la santé ?

Voopoo s’est taillé une bonne place sur le marché d’e-cig. C’est aujourd’hui l’une des grandes marques les plus populaires de cigarette électronique. Cependant, quand il s’agit de la cigarette électronique, les avis sont presque toujours divergents. Pour certains scientifiques, l’e-cig ne présente aucune nocivité pour la santé. D’autres ne le voient pas du même œil et ne cessent de mettre en exergue sa nocivité. Dans ce climat de divergence de point de vue scientifique, le dilemme gagne le camp de ceux qui ne jurent que par les e-cigarettes Voopoo.

Voopoo, une cigarette électronique comme les autres

Si l’e-cigarette Voopoo a beaucoup gagné en popularité depuis des années, c’est qu’elle respecte les mêmes normes sanitaires que toutes les autres grandes marques d’e-cig. Elle est d’ailleurs composée des mêmes éléments que les autres modèles et marques. Moins nocive et économique, la marque de cigarette électronique Voopoo est efficace pour le sevrage tabagique. Elle contient moins de substances toxiques et cancérigènes que le tabac. Elle est ainsi nettement moins dangereuse pour la santé que les cigarettes classiques.

 Il est vrai qu’il n’y pas encore d’étude sur le long terme sur la nocivité des e-cigarettes. Toutefois, les nombreuses études scientifiques à court terme à propos montrent leur faible dangerosité. Par exemple, selon l’agence anglaise de la santé, les e-cigarettes sont à 95% moins dangereuses que le tabac. Elles sont dépourvues du monoxyde de carbone qui est un composé très dangereux des clopes classiques. Expérimentée dans l’univers de la vape, la marque Voopoo est la référence en termes de sécurité et de qualité dans le domaine.

Les risques liés à l'utilisation des e-cig Voopoo

Comme avec toutes les e-cigarettes, le vapotage avec les e-cigs Voopoo présente aussi quelques risques. L’un des principaux risques des e-cigs est l’absence d’études à long terme sur les effets des e-cigs. Aucune étude n’a encore prouvé l’innocuité à long terme de la cigarette électronique. De même, la qualité des e-liquides constitue un autre risque pour les vapoteurs. Les e-liquides achetés en dehors de la zone de l’Union européenne, peuvent s’avérer très dangereux pour la santé. Certains sont composés de substances dangereuses comme :

  • Le diacétyle ;
  • Le diacétone ;
  • Le parabène…

Ces substances interdites dans les e-liquides commercialisés dans la zone de l’UE peuvent avoir de mauvais effets sur la santé. Par ailleurs, un mauvais usage d’e-liquide peut être nuisible à la santé. L’absorption volontaire ou involontaire d’e-liquide contenant de la nicotine peut ainsi se révéler très dangereuse. Certains composants essentiels des e-liquides qui sont attestés moins dangereux comme le propylène glycol peuvent aussi s’avérer allergiques pour certains consommateurs. Le propylène glycol peut (certes rarement) créer des irritations pulmonaires, des troubles respiratoires ou la toux chez certains vapoteurs. Dans le même sens, la batterie du dispositif peut s’exploser si vous ne l’utilisez pas convenablement.

Comment se mettre à l’abri de ces risques ?

Si l’utilisation des cigarettes électroniques n’est pas exempte de risques, il est néanmoins possible de les limiter. Un vapotage régulier et prolongé peut causer des irritations pulmonaires. Il serait donc judicieux de s’adonner raisonnablement à la chose. Une attention particulière doit être aussi accordée à la provenance des e-liquides. L’idéal est d’opter pour les e-liquides fabriqués en France ou dans les pays de l’Union européenne. La fabrication des e-liquides est très règlementée dans ces pays. De même, pour se mettre à l’abri des explosions de la batterie du dispositif, procurez-vous un étui de sécurité. Sachez toutefois qu’à ce jour, la cigarette électronique ne présente aucun risque majeur. Au contraire, la plupart des nombreuses études à court terme réalisées à propos ont démontré plutôt leur efficacité pour le sevrage tabagique.

La cigarette électronique : l’objet des détracteurs de la vape

L’e-cig s'est révélée très efficace pour le sevrage tabagique. C’en est assez pour qu’elle soit ciblée par de nombreux détracteurs qui semblent très mécontents de son succès. Ceux-ci n’éprouvent aucune peine à véhiculer de fausses informations dans le but de nuire à la solide réputation des matériels de vape. Ils clament haut et fort, mais sans preuve tangible, une prétendue nocivité des e-cigs. Nul doute que la plupart de ces détracteurs font partie de la concurrence.

Articles similaires

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply