Comment se déroule le test du PCR ?

Depuis l’apparition du virus et de la pandémie, le monde a été bouleversé. Aujourd’hui, il est possible de déterminer assez rapidement si une personne est porteuse du virus à l’origine de la maladie du Covid-19 ou non, grâce au test PCR. Au bout de quelques heures, le patient découvre le résultat et agit en fonction de ce dernier. Si vous voulez savoir comment se déroule un test PCR, nous vous invitons à lire cet article.

Quels signaux indiquent qu’un test PCR est nécessaire ?

Avant de découvrir comment se déroule un test PCR, il convient de comprendre à quel moment il est nécessaire d’en réaliser un.

En effet, si le test Covid est entièrement pris en charge, il est préférable de ne pas engorger les laboratoires. Ainsi, il est recommandé de ne réaliser un test PCR que sous certaines conditions. La première d’entre elles est, bien entendu, l’apparition de symptômes.

Fièvre, toux, nez qui coule ou encore perte du goût ou de l’odorat doivent être des signaux qui alertent. Il n’est pas nécessaire qu’ils apparaissent tous en même temps. En cas de doute, il est important de contacter son médecin pour savoir si un test PCR est nécessaire. On peut aussi se tourner vers la plateforme Médicalib qui accompagne les entreprises aux réalisations des tests de dépistage en entreprise.

Aussi, lorsque l’on est identifié comme étant un cas contact, il est également conseillé de réaliser un test Covid. Mieux vaut attendre sept jours après la dernière rencontre avec la personne malade pour effectuer le test, au risque de se retrouver avec un résultat négatif à tort. Dès lors qu’on a un doute, il est préférable de rester isolé.

Enfin, lorsque l’on vit avec une personne dont la contamination a été prouvée, il faut réaliser un test PCR au plus vite. Évidemment, l’isolement doit commencer de manière immédiate. Sept jours après la guérison de la personne contaminée, un nouveau test PCR doit être réalisé par les personnes qui cohabitent avec elle.

Comment se passe un test pour détecter la Covid-19 ?

Lorsque l’on effectue un test PCR, le médecin traitant ou l’infirmière insère un coton-tige souple dans chaque narine pour effectuer le prélèvement, et ce, pendant quelques minutes. Aucune prise de sang n’est nécessaire. Si l’opération n’est pas forcément agréable, elle n’est pas douloureuse pour autant.

Au cours de la consultation, qui peut durer entre 20 et 45 minutes, il est tout à fait possible d’expliquer les différents symptômes que l’on ressent au personnel médical. Plus de détails sont disponibles dans cet article.

Auprès de qui réaliser le test ?

Une fois prescrit, le test PCR peut être réalisé au laboratoire. Il est également possible de rester à son domicile. Pour cela, on peut se tourner vers une infirmière libérale Médicalib, par exemple. L’avantage de cette option est qu’il n’est pas nécessaire de se déplacer. Elle est notamment à favoriser si l’on est considéré comme une personne à risque.

Bien entendu, une ordonnance est nécessaire.

Quelles informations et quels documents sont nécessaires ?

Afin de réaliser le test dans les meilleures conditions possibles, plusieurs informations doivent être fournies. Elles sont les suivantes : le nom, le prénom, la date de naissance, ainsi que les problèmes de santé connus.

Plus de détails concernant la situation actuelle du patient peuvent être demandés, notamment si une chambre est partagée avec d’autres personnes, ou si des déplacements pour se rendre sur son lieu de travail ont lieu.

Au moment de la réalisation du test, la carte vitale (ou la carte AME) doit être remise au médecin ou à l’infirmière libérale. Une pièce d’identité peut également être demandée.

Le test Covid est entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale. La mutuelle n’est pas nécessaire. Dans le cas où une équipe mobile ou une infirmière libérale se déplace, il n’y a rien à payer non plus.

Que faire après l’obtention des résultats ?

Dans le cas où le test PCR est positif, il est essentiel de rester isolé et de porter un masque. Il faut également se faire soigner. Une hospitalisation est nécessaire en cas d’aggravation des symptômes.

L’isolation est nécessaire même en cas de test négatif. Cela ne veut pas dire que l’on n’a pas contracté le Covid-19. Les symptômes peuvent mettre plus de temps à apparaître, et un nouveau test pourra être demandé.

Articles similaires

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply